Pour se faire entendre, place au silence

Le chut est devenu chic. Soirées silencieuses, spas isolés du monde extérieur, casques anti-bruit nouvelle génération… Devenu rare, le silence se fait luxe. Et inspire un nouvel état d’esprit : parler moins pour dire plus. Ce n’est pas un hasard si l’ouvrage « Du silence », de l’anthropologue et sociologue David Le Breton, paru en 1997, a été réédité récemment. Ses réflexions sont plus que jamais d’actualité, à l’heure où bruits et paroles sont devenus omniprésents, amplifiés sur les réseaux sociaux. Quelques idées au fil de la lecture.

Le grand silence
« Le grand silence », un film de Philip Gröning   ©Philip Gröning

La fin du grand silence

Le grand silence, celui d’avant le monde moderne, a complètement disparu. Déjà, dans les années 50, l’écrivain suisse Max Picard constatait que « le dernier reste de silence existant a été refoulé ». Le bruit du monde moderne l’a remplacé, signe d’un monde en marche.

« Un ange passe »

Si nos sociétés ont cherché à abolir le silence, c’est aussi qu’il manifeste souvent une certaine gêne dans la communication. Malaise de la discussion qui s’essouffle. Un ange passe. Vite, meubler par des paroles. Communiquer à tout va.

Jef Aerosol - Chuuuttt !!!
« Chuuuttt !!! » – Jef Aerosol ©Lionel Bluteau

« Le silence est d’or »

Ces réflexions en appellent d’autres. Le silence étant devenu si rare, presque un luxe à part entière, ne doit-on pas essayer de le préserver ? Trop de paroles médiatiques, publicitaires, sur les réseaux sociaux… créent un bruit de fond permanent qui dévalue les propos. Contre l’impératif de communication à tout crin, « le silence est d’or ».

« Silencio »

Le club parisien de la rue de Montmartre n’a pas choisi ce nom par hasard. Fondé par David Lynch, il se veut iconoclaste. Un secret d’initiés à ne pas glisser entre toutes les lèvres. Silence… Mystère… Ne dévoilons pas tout.

Mulholland Drive - David Lynch
« Mulholland Drive » – David Lynch

A lire :

Du Silence, David Le Breton, éditions Métailié, 1997, rééd. 2015

Sur le même thème :

http://madame.lefigaro.fr/societe/silence-nouveau-luxe-260514-855856